Menu

INSEEC GE | Coronavirus : « La science ne semble pas avoir toujours été au cœur du processus décisionnel »

crise
science
gouvernement
22 Mai 2020
22 Mai 2020

Anne-Laure Boncori, Philippe Naccache et Julien Pillot, enseignants-chercheurs au sein de l’INSEEC Grande École, exposent leur opinion sur l’importance de la science dans la décision politique dans une tribune signée le Monde.

Les trois stratégistes préconisent dans une tribune au « Monde », une prise en compte plus systématique et transparente de la science dans la décision politique, afin de renforcer la résilience des sociétés démocratiques.

Tribune : En déclarant le 28 avril 2020, à l’occasion du débat parlementaire à l’Assemblée nationale qui a suivi la déclaration du gouvernement relative à la stratégie nationale de déconfinement : « Nous ne pensons pas, comme certains utilisant à outrance les “yakafokons”, que nous aurions pu prendre d’autres décisions que celles prises par l’exécutif au vu des connaissances scientifiques, ou plutôt du manque de connaissances scientifiques, sur le virus », la députée (Agir, la droite constructive) Laure de la Raudière témoigne de la tension de moins en moins latente entre ceux qui estiment que la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement a été exemplaire pour l’essentiel et ceux qui pensent qu’elle aurait péché par manque de réactivité et d’efficacité.

Ce que suggèrent également les propos de Mme de la Raudière, c’est que la science jouera un rôle d’arbitre dans ce débat et que, en tant que telle, sera l’objet de toutes les tentatives d’instrumentalisation a posteriori. A la cacophonie ambiante s’ajoutera sans nul doute son lot de fausses informations, de telle sorte qu’il sera délicat de tirer toutes les leçons de la gestion de cet épisode pandémique.

Pour autant que l’on puisse reconnaître au gouvernement toute la difficulté d’avoir à décider dans l’urgence, et dans un contexte de grande incertitude à la fois sur les plans sanitaire et économique, une analyse objective et impartiale de son action tend à laisser penser que, contrairement à ce que suggère la députée, la science ne semble pas avoir toujours été au cœur de son processus décisionnel…

Dernières actualités

En voir plus