Menu

Angelo Riva (EBS), invité d’Entendez-vous l’éco ? sur France Culture

finance
bourse
banque
27 Jan 2020
Par Fany Chanu
27 Jan 2020

Lundi 27 janvier, Angelo Riva, Directeur de la recherche à l’EBS, est l’invité de l’émission radio Entendez-vous l’éco ? présentée par Tiphaine de Rocquigny sur France Culture.

Extrait

Il y a 300 ans, John Law se voyait nommé Ministre des Finances  : son fameux système et à plus forte raison la faillite de ce dernier fut à l’origine de l’organisation d’une place financière réglementée et dûment surveillée qui deviendra la Bourse de Paris. Une Bourse qui a aujourd’hui pris une importance dantesque dans nos économies : source de financement des différents acteurs du marché, elle a aussi une fonction de thermomètre de la confiance accordée à la santé du système économique. Comment expliquer la croissance tant quantitative que symbolique de cette institution ? A quels besoins venait-elle répondre ? Une question d’autant plus justifiée que l’apparition de la Bourse fut relativement tardive en France : les banques lui préexistaient depuis de nombreuses années au moment de son avènement. Bien qu’il leur soit d’office interdit d’être des opérateurs boursiers, les banques forment un complément indispensable aux opérations des agents de change, grâce à la mise à disposition de leurs ressources. Elles sont aussi leurs concurrentes pour le placement des émissions et pour les achats et les ventes de titres aux épargnants. Opposition ou coopération, concurrence ou complémentarité : dans quelle mesure les relations entre les banques ont elles participé à l’émergence de cette dernière ? Peut-on parler d’une bataille historique entre ces deux moyens de financement de l’économie ? Quels sont les facteurs qui ont pesé de manière décisive dans le dynamisme de la place ou bien dans la persistance de blocages ?

Remonter le fil de la constitution, tantôt éclair, tantôt laborieuse de la place financière française, composée d’une multitude d’acteurs aux intérêts souvent divergents et rythmée par les crises qu’elle engendre, nécessite de comprendre non seulement l’évolution du contexte économique mais aussi d’une profession qui se structure en tant que telle au fil des siècles, en fonction du bon vouloir de l’État. Car plutôt que le temple du capitalisme privé, la bourse a en effet longtemps constitué un prolongement hybride de l’autorité publique, pour ordonner et contenir le commerce du capital, jusqu’à sa dérégulation dans les années 1980…

Dernières actualités

En voir plus