Menu

Les chaires d’entreprise INSEEC U.

Les chaires d’entreprise sont de véritables points de rencontre entre le monde de l’enseignement et de la recherche et le monde des organisations.

Les chaires d’entreprise INSEEC U. sont animées par des enseignants-chercheurs reconnus et proches des entreprises. Elles sont complétées par une équipe permanente de doctorants et d’autres enseignants-chercheurs de l’établissement qui peuvent intervenir ponctuellement pour apporter des compétences complémentaires. Un comité scientifique, présidé par le directeur d’un des établissements partenaires, définit les grandes orientations stratégiques et budgétaires de la chaire. Ce comité est également constitué par un représentant de chaque entreprise partenaire et du directeur de la chaire.

    CHAIRE « DIGITAL, BIG DATA & INTELLIGENCE ARTIFICIELLE »

    Née d’un partenariat entre INSEEC U., le groupe CEGID et ESKER, la Chaire Digitale, Big Data et Intelligence Artificielle a été créée au sein de INSEEC U. afin d’apporter une réflexion sur différents domaines.

      • La stratégie digitale

        L’enjeu de l’innovation digitale et de l’IA dans une entreprise et son impact sur sa stratégie et son modèle économique en incluant nouveaux medias, réseaux sociaux, technologies agiles et services basés sur le Cloud.

        • Les enjeux de l’Intelligence Artificielle

          Comment le traitement d’immenses bases de données et de flux de données en continu qui grâce à des algorithmes puissants et variés ouvrent de nouvelles perspectives sur la compréhension du marché et du comportement des clients et sur la création de nouvelles offres.

          • Les recherches

            Les recherches réalisées au sein de la Chaire « Digitale, Big Data et Intelligence Artificielle » de l’INSEEC se positionne dans une zone complexe de relations entre l’homme, son travail et son environnement économique et social. La volonté de la chaire INSEEC est de produire des outputs pragmatiques et documentés avec un socle scientifique avéré en coordonnant les parties prenantes pouvant interagir avec entreprises et les acteurs de recherche.

            La Chaire s’articule autour d’un programme de recherche orienté vers l’international, et qui consiste à :

            • Développer une activité de veille et d’observation,
            • Développer la recherche pour analyser les fondamentaux du secteur, réfléchir sur ses problématiques, anticiper ses tendances,
            • Identifier les pratiques innovantes sur ces thématiques et les promouvoir auprès des entreprises et des autres organisations.

            Elle entend être un véritable laboratoire d’idées, adoptant une réflexion libre et prospective sur les défis d’une technologie en plein mouvement.

          CHAIRE « VINS ET SPIRITUEUX »

          Né au cœur du vignoble bordelais, INSEEC U. poursuit son développement dans le vin et les spiritueux avec la création d’une chaire dédiée aux vins et spiritueux basée sur un savoir-faire reconnu dans le monde entier.

            • Les fondements

              La chaire Vins et Spiritueux du groupe INSEEC U. a pour vocation de développer des recherches sur les thématiques liées au vin et spiritueux en proposant des idées et des solutions novatrices et visibles au niveau régional, national et international. Elle a l’ambition de constituer un pôle de référence à l’échelle internationale dans la recherche appliquée en économie et management de la filière viti-vinicole et des spiritueux.

              Les domaines de recherche concernent l’ensemble des acteurs de la filière tout au long de la chaîne de valeur, y compris les institutions publiques et privées qui ont pour mission de valoriser les territoires. L’avenir des métiers du vin y est exploré avec une attention particulière face aux multiples enjeux actuels (transition écologique et énergétique, climat, santé publique, nouvelles attitudes des consommateurs, concurrence internationale, digitalisation, etc.).

              Enfin, sur le modèle des Think Tanks, cette chaire souhaite offrir aux entreprises partenaires un véritable observatoire des marchés internationaux où seront analysés l’impact des facteurs micro et macroéconomiques affectant l’offre, la demande et les prix du vin. Elle se veut un pont entre la recherche académique et les démarches innovantes des entreprises.

              • Les objectifs

                Véritable centre de ressources et de compétences, la Chaire « Vins et spiritueux » se veut au service des professionnels à travers 5 types d’actions :

                • La recherche appliquée et la synthèse d’information sous la forme d’observatoires et de rapports réguliers,
                • La veille scientifique (publications académiques) en économie, business & management du vin et des spiritueux,
                • L’expertise sur des thématiques précises pour résoudre avec les professionnels des problématiques complexes,
                • Des formations certifiantes et sur-mesure pour les professionnels (séminaires courts en fin de journée, formations sur plusieurs jours type summer school),
                • L’organisation d’évènements à fort rayonnement (conférences, workshops, etc.) sur des thématiques spécifiques choisies par le conseil scientifique de la Chaire.

                • Les orientations

                  La vocation de la Chaire est d’orienter ses recherches en fonction des décisions de son conseil scientifique (composé essentiellement des partenaires). Au commencement, trois orientations clefs sont proposées :

                  PÔLE TENDANCES GLOBALES DU SECTEUR – OBSERVATOIRE DES MARCHES – DIRIGÉ PAR ERIC LE FUR

                  • Prospective des marchés internationaux,
                  • L’exploitation des big data (issues le cas échéant des entreprises partenaires elles-mêmes) pour accroître la connaissance des marchés et des consommateurs,
                  • Economie industrielle (organisation du marché, relations entre les acteurs, etc.), dynamique des prix (prévision) et stratégie de pricing (IA),
                  • Tendances de consommations (mégatrends sociétaux) et innovations (e.g. : BiB du futur), Développement du e-commerce, notions de fidélité/volatilité des clients, nouveaux prescripteurs,
                  • Utilisation des protocoles d’économie expérimentale pour approfondir la connaissance des consentements à payer et des préférences révélées des consommateurs dans différents pays (en lien avec l’ISVV et le CIVB),
                  • Recension permanente et vulgarisation de littérature scientifique.

                  PÔLE METIERS DU VIN, GESTION DE L’EXPLOITATION ET STRATEGIE – DIRIGÉ PAR FRANÇOIS DOMERGUE

                  • E-commerce, digitalisation de la profession,
                  • Analyse du flux (supply chain, e-commerce, création d’intégrateur logistique, etc.),
                  • Les métiers du vin et spiritueux – Optimisation de la gestion de l’exploitation, introduction de l’IA dans les métiers du vin et spiritueux,
                  • Financement (dont crowdfunding), transmission, fiscalité,
                  • Responsabilité sociale de l’entreprise (RSE),
                  • Stratégie de l’exploitation : Stratégie de portefeuille, prescription, positionnement, distribution, branding – création et pérennisation de la marque,
                  • Eco-responsabilité, écoconception et cycle de vie du produit, communication et contraintes de production (question de l’eau et les obligations déclaratives en matière de consommation d’eau lors du cycle productif du vin),
                  • Talent acquisition et nouvelles compétences.

                  PÔLE VIN ET TERRITOIRES – DIRIGÉ PAR BENOIT FAYE

                  • Etudes d’impact des vignobles pour les territoires (évaluations économique, sociale et environnementale des externalités positives et négatives liées à la viticulture),
                  • Vignoble et développement économique durable du territoire (stratégie des territoires),
                  • Stratégie de positionnement territorial des entreprises du secteur, éco-responsabilité comme enjeu territorial,
                  • Terroir, territoire, culture et paysage (comparaisons internationales, perspectives d’évolution),
                  • Œnotourisme (comparaisons internationales, perspectives d’évolution),
                  • Attractivité des métiers du vin et rapport aux territoires.

                  • Les avantages pour l’entreprise partenaire

                    La relation entre INSEEC U. et ses entreprises partenaires doit se construire sur la confiance et une durée qui permettent l’émergence de solutions tangibles et des bénéfices mutuels :

                    Des synergies entre la réflexion stratégique des partenaires et notre recherche académique, selon le principe d’un Think Tank,
                    Une association aux travaux de la Chaire et à son pilotage à travers le comité scientifique, avec notamment un accès privilégié à l’observatoire des marchés internationaux,
                    Un accès privilégié aux avancées de la recherche en amont des publications scientifiques (articles, études de cas, livres, etc.) ainsi qu’à la veille scientifique proposée par la Chaire,
                    Une participation à la définition des formations proposées par la Chaire au regard des besoins des partenaires (séminaires spécifiques, summer school, formations certifiantes éligibles à la formation continue, etc.),
                    Un contact privilégié avec nos étudiants : présentation de l’entreprise, proposition d’études de cas, réalisation d’études de marché par les étudiants, intervention en séminaire, stages et alternance,
                    Un apport dans la communication du partenaire, sur sa visibilité, sa notoriété et son prestige à travers un soutien à la recherche et une démarche d’innovation,
                    Un avantage fiscal : Dans le cadre d’une convention de mécénat d’entreprise, le partenaire peut déduire de ses impôts 66% du montant du don et retenu (dans la limite de 0,5% du chiffre d’affaires annuel) conformément à la loi de finance en vigueur,
                    Un accès aux réseaux internationaux de partenaires académiques et professionnels de la Chaire dans une logique de benchmark et d’échanges de bonnes pratiques.

                    • L’organisation et le financement

                      La Chaire « Vins et spiritueux » est dirigée par Jean-Marie CARDEBAT, expert en Économie du vin. Elle repose sur des partenariats de long terme avec un contrat s’étalent sur trois ans : un an renouvelable trois fois par tacite reconduction. Les partenariats définissent les orientations scientifiques de la Chaire à travers le comité de pilotage qui assure sa gouvernance et définit les thèmes des workshops et les axes d’étude de l’observatoire. Chaque partenaire bénéficie d’une voix dans le comité de pilotage.

                      Un comité de pilotage, présidé par la directrice de la recherche de l’INSEEC U. définit les grandes orientations stratégiques de la chaire.

                      Ce comité est composé d’un représentant de chaque entreprise partenaire, du directeur et des responsables de chaque pôle de la chaire, d’un représentant de la direction de la recherche INSEEC U. qui se réunissent pour définir le programme de travail et orienter les recherches en fonction des besoins et attentes des partenaires

                      La Chaire organise au minimum :

                      • 2 workshops par an (en partenariat éventuel avec d’autres organisations de recherche, type Institut Scientifique de la Vigne et du Vin, European Association of Wine Economics, etc.),
                      • 1 conférence annuelle de restitution des travaux de l’observatoire des nouvelles tendances (synthétisée dans un rapport annuel).